SENSIBILISATION ET DEMANDE D’UNE REGLEMENTATION NATIONALE JUSQU’ EN 2022 SUR LA PEINTURE AU PLOMB


La peinture au plomb est aujourd’hui, une des principales sources d’exposition au plomb. Selon l’Institut de métrologie sanitaire et d'évaluation des Etats-Unis, en 2013, le plomb contenu, en majorité, dans les peintures était la cause de 853 000 décès. Ce constat saisissant a amené Les Amis de la Terre-Togo à entreprendre depuis 2016, un plaidoyer pour l’utilisation des peintures sans plomb.

La peinture au plomb est une peinture à laquelle on a ajouté des composés de plomb pour lui conférer des propriétés spécifiques : renforcement de la couleur, caractère anti corrosif ; séchage rapide. Malgré ces avantages, les risques liés au saturnisme, c’est-à-dire à l’exposition au plomb sont foncièrement dévastateurs pour l’homme et l’environnement. .



Le saturnisme compromet le développement et l’avenir des enfants. Il est responsable chez ce dernier de : la diminution des performances cognitives et sensorimotrices (baisse du QI) ; l’altération du développement staturo-pondéral et sexuel ; des troubles de comportement (hyperactivité/inattention/impulsivité) ; la diminution de l’acuité auditive.

 

La maladie liée au plomb n’est non plus sans danger pour la femme enceinte. Elle provoque chez elle : l’altération du développement fœtal ; la complication du déroulement de la grossesse ; de fausses couches, la mort fœtale ; des accouchements prématurés.

Le saturnisme entraine chez les adolescents et les adultes : l’augmentation du risque de maladie rénale chronique ; l’altération de la qualité du sperme & diminution de la fertilité masculine.

 

La prise en charge de la maladie suppose, non seulement des frais de traitement, mais aussi des coûts sociaux tels que la nécessité de mettre en place une éducation spécialisée pour combattre les handicaps intellectuels induits par le plomb et les pertes de productivité dues à la baisse du quotient intellectuel. L’arrêt de l’utilisation des peintures au plomb a un faible coût et plusieurs fabricants sont déjà parvenus à reformuler leurs produits pour éviter d’y ajouter du plomb.

 

La prise en charge de la maladie suppose, non seulement des frais de traitement. Dans le contexte de la semaine internationale de prévention de l’intoxication au plomb, Les Amis de la Terre-Togo a organisé un atelier de sensibilisation des acteurs, et a présenté une déclaration de plaidoyer à l’endroit de l’Etat togolais, afin qu’il élabore d’ici à 2022, un texte juridique visant à définir un seuil réglementaire pour la teneur en plomb total des peintures afin de protéger la santé humaine et l’environnement.

 Il faut noter que les cibles concernées par la sensibilisation sont des fonctionnaires des ministères de l’environnement et de la santé, des membres du Parlement et de la société civile, des syndicats de professionnels de la peinture.


Commentaires

Laisser un commentaire

Most Read